La Seine-Saint-Denis abrite plusieurs lieux qui, pendant la seconde guerre mondiale, ont été les témoins majeurs de l’internement et de la déportation ,

Ces lieux ont joué un rôle central dans les politiques de répression à l'encontre des résistants et de persécution des juifs

- le camp de Drancy
- le fort de Romainville aux Lilas
-- la caserne des Suisses à Saint-Denis

 

Le département  compte plusieurs lieux de mémoire majeurs: 

- La gare de Bobigny

- la gare du Bourget ( quai aux moutons)

- la gare de Pantin ( quai aux Bestiaux)

- l'aéroport du Bourget

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.