Ellrich, 1944-1945 : un camp de la mort lente dans la nébuleuse concentrationnaire nazie
image ellrich, 1944-1945 : un camp de la mort lente dans la nébuleuse concentrationnaire nazie Jens Christian Wagner

RESUME 

 

L'historien révèle au grand jour l'existence d'Ellrich, créé en 1944, qui fut le camp satellite de Dora le plus important et où le système concentrationnaire nazi fut poussé jusqu'à l'extrême. Il relate la vie des prisonniers et des gardiens. Le taux de mortalité y fut sans égal à cause des conditions de survie extrêmement précaires et de la désorganisation des derniers mois de la guerre.

©Electre 2020

 

Redécouverts. Documents-témoignages du camp de concentration de Holzen
image redécouverts. documents-témoignages du camp de concentration de holzen

RESUME

 

Disparus lors des marches de la mort du mois d'avril 1945, ils ont fait une réapparition surprise au cours de l’été 2012 : 200 portraits de détenus et des annotations en provenance du kommando « Hecht », un camp extérieur du camp de Buchenwald près de Holzen, dans la région du Weserbergland.

Cette découverte de sources exceptionnelle est présentée dans ce catalogue, qui retrace le chemin effectué par les documents depuis les années 1944-1945 au cours desquelles ils ont vu le jour, jusqu’à leur redécouverte en 2012, en passant par leur perte durant le massacre de Celle. Des essais scientifiques les complètent, permettant d4aborder plus en détail l’histoire du camp de Holzen, des dessins et des marches de la mort en avril 1945.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.