Le Syndrome de Vichy : de 1944 à nos jours
image le syndrome de vichy henry rousso

RESUME 

 

La France est malade de son passé.

Depuis 1944, le souvenir de l’Occupation n’en finit pas d’agiter la mémoire « collective ». Vichy est toujours d’actualité, dans la presse, dans le débat politique, au cinéma ou dans la littérature, dans les prétoires d’une justice constamment sollicitée. Le Syndrome de Vichy n’est pas un livre de plus sur cette époque trouble, mais l’histoire de sa difficile résorption ou de sa survivance, celle des mythes constitutifs, du pétainisme au résistancialisme, qui ont tenté de reconstruire et travestir une réalité plus complexe que les images d’Épinal, tout en perpétuant des clivages ancestraux.

L’auteur s’interroge sur la transmission comme sur la réception des représentations mouvantes et contradictoires de quatre années que certains auraient souhaité rayer de notre histoire.

Les années noires : Vivre sous l'occupation
image les années noires : vivre sous l'occupation henry rousso

RESUME 

 

Été 1940, un peuple hagard se retrouve sur les routes de l'exode. Été 1944, la joie de la Libération efface la honte de la défaite. Entretemps, les Français ont vécu avec l'ennemi. Ils ont acclamé un Maréchal qui tendait la main à l'oppresseur nazi et parlait, les ruines encore fumantes, d'une «France nouvelle».

Ils traversent ces années noires, partagés entre la résignation et la résistance, hantés par les difficultés matérielles.

La Seconde Guerre mondiale expliquée à ma fille
image la seconde guerre mondiale expliquée à ma fille henry rousso

RESUME 

 

Avant la Seconde Guerre mondiale, jamais un conflit n’avait causé autant de pertes humaines en aussi peu de temps.

Jamais une guerre n’avait concerné autant de belligérants sur les cinq continents – la guerre de 1939-1945 est bien la première guerre véritablement « mondiale ».

Jamais, surtout, une guerre n’avait donné lieu à des politiques d’extermination de populations entières sur des bases religieuses, culturelles ou ethniques.

Encore omniprésent dans notre culture contemporaine, le souvenir de la Seconde Guerre mondiale revient trop souvent sous forme d’images simplifiées, erronées ou manipulées.

Face au passé. Essais sur la mémoire contemporaine
image face au passé. essais sur la mémoire contemporaine henry rousso

4EME PAGE DE COUVERTURE 

 

Le terme de "mémoire" n'est plus seulement un mot galvaudé, c'est un mot usé. Il a fini par désigner sans distinction tout type de rapport entre passé et présent, reléguant au second rang, non sans de vives querelles, d'autres modalités comme la tradition ou l'histoire. Si la mémoire continue de fonder toute identité collective, elle a donné lieu ces dernières décennies à des formes inédites de revendications sociales et de politiques publiques.

Elle est devenue une valeur cardinale de notre temps, un nouveau droit humain, un marqueur des sociétés démocratiques, qui repose sur l'idée qu'il faut agir rétroactivement sur l'Histoire, même révolue, pour la "réparer" et la réécrire au nom de principes qui fondent notre présent. 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.