"Les origines du totalitarisme"

Hannah Arendt "Les origines du totalitarisme"

hannah arendt les origines du totalitarisme

RESUME

 

 

Les Origines du totalitarisme de Hannah Arendt a été publié aux États-Unis en 1951 sous la forme d'un triptyque : L'Antisémitisme , L'Impérialisme , Le Totalitarisme . Ces trois volets ne sont traduits en France que dans les années 1970, dans le désordre, toute l'attention étant donnée au troisième, paru en français sous le titre : Le Système totalitaire Le Seuil, 1972.

La raison d'une telle attente provient sans doute de la persistante domination du marxisme chez les intellectuels français et du rejet de la notion même de « totalitarisme » par les communistes et leurs influents compagnons de route.

Arendt n'a pas inventé le concept de totalitarisme, déjà vivant entre les deux conflits. Mais la guerre froide le rendait suspect : en réunissant fascisme et communisme sous le même drapeau totalitaire, il était fait pour discréditer l'URSS et valoriser les États-Unis. 

 

 

1951, trad. fr. en 3 t. 1972, rééd. Gallimard, coll. « Quarto », 2002.

 

Hannah Arendt "Le système totalitaire"

Hannah Arendt "Le système totalitaire"

RESUME

 

Le système politique mis au point par l’Allemagne hitlérienne et la Russie stalinienne ne consiste pas en une simple radicalisation des méthodes dictatoriales. C’est un système entièrement original qui repose sur la transformation des classes en masses, fait de la police le centre du pouvoir et met en œuvre une politique étrangère visant ouvertement à la domination du monde.

Animé par une logique de la déraison, il tend à la destruction complète de la société – comme de l’individu.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.