Tal Bruttmann "Au bureau des Affaires juives. L'administration française et l'application de la législation antisémite (1940-1944)

image au bureau des affaires juives tal bruttmann

RESUME 

 

Mise en place par le gouvernement de Vichy dès l’été 1940, la politique antisémite est officiellement lancée avec le statut des Juifs en octobre 1940. Dès lors, l’antisémitisme devient une norme pour l’ensemble des administrations françaises – centrales comme locales – qui participent toutes, à des degrés divers, à sa mise en œuvre. Il ne s’agit pas là des professionnels de l’antisémitisme, tels que le furent les agents du commissariat général aux Questions juives, mais bien des fonctionnaires de toutes catégories : agents des préfectures, policiers, personnels judiciaires ou encore employés municipaux, tous se sont vus confier des prérogatives visant à « épurer » la société française des Juifs.

Ce livre apporte un éclairage original sur cette dimension essentielle et paradoxalement mal connue du régime de Vichy. 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.