Les Souliers à talon

Les souliers à talon

Image Les Souliers à talon Vanina Briere

RESUME 

 

Comment raconter ce que fut la Shoah ?

C'est le défi que relèvent Élisabeth et Rachel, deux vieilles dames qui passent l'été entourées de leurs petits-enfants. Lorsque la machine à souvenirs se met en branle, le passé très singulier des deux amies ressurgit.

L'une est née juive et a grandi bien trop vite en connaissant le pire...

Théo, petit-fils de héros anonymes

Théo, petit-fils de héros anonymes

Image Théo, petit-fils de héros anonymes Vanina briere

RESUME 

 

6 juin 2014.

Aujourd'hui ont lieu les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement. Avec sa famille, Théo Martin assiste à la cérémonie en hommage aux victimes civiles de la Bataille de Normandie. Son arrière-grand-père était résistant pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais le 6 juin, les nazis ont fusillé les prisonniers de la prison de Caen dont Marcel Martin faisait partie.

Théo veut comprendre. Son grand-père et sa grand-tante vont lui raconter comment ils ont vécu durant les quarante-trois jours qu'ont duré les combats pour la libération de la ville et pourquoi ce 6 juin 1944 est devenu le jour le plus triste de leur vie...

Le Premier des convois

Le Premier des convois

Image Le premier des convois de Vanina Briere

RESUME 

 

Novembre 1938.

Alors que la guerre d’Espagne fait rage, Maria et ses enfants, Carmen et José, décident de fuir le pays, comme des milliers d’autres personnes. Ils souhaitent rejoindre Manuel, mari et père, soldat républicain réfugié en France. Après plusieurs étapes difficiles, Maria et Carmen arrivent dans un camp de réfugiés à Angoulême. José, lui, est parvenu à rejoindre son père et les deux hommes ont été enrôlés dans une Compagnie de Travailleurs étrangers.

Après des mois de séparation, la famille est de nouveau réunie dans le camp de réfugiés de la Combe aux loups.

Mais le 20 août 1940, tout bascule…

Oradour-sur-Glane

RESUME

 

Un village si tranquille

En ce samedi 10 juin 1944, le paisible village limousin d'Oradour-sur-Glane entre tristement dans l'Histoire.

Près de deux cents soldats allemands encerclent le bourg et rassemblent la population sur le Champ de Foire. Commence alors le plus grand massacre de civils que la France ait connu durant la Seconde Guerre mondiale : les hommes sont abattus puis brûlés. Les femmes et les enfants sont réunis dans l'église et subissent le même sort.

À travers l'histoire de Robert, survivant du massacre, et Albert, témoin de cette tragique journée, on comprend comment ce village martyr est devenu le symbole national des atrocités nazies.

 

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.