Verfügbar

Mot allemand

Traduction littérale : disponible

Dans les camps nazi le verfügbar était un détenu sans affectation, il ne travaillait pas dans un kommando ou une équipe de travail définie.

Témoignage

" ...Alors commence le "marché aux esclaves" . Toutes celle qui ne sont pas embauchées sont disponibles, on les appelle verfügbar. C’est parmi elles que l’on trouve le bétail chargé des gros travaux extérieurs ou intérieurs au camps."

SOUCHERE Jacqueline Richet.

Germaine Tillion une ethnologue, s’engage avec son mari dans le réseau de résistance du Musée de l’Homme. Dénoncée, elle est arrêtée gare de Lyon. En 1943, à 35 ans, elle est déportée à Ravensbrück où elle retrouvera sa mère.

C’est là que, pour survivre et distraire ses compagnes, elle écrit en cachette l’opérette-revue : « Le Verfügbar aux Enfers »,

Extrait

" Le naturaliste : Le Verfügbar était inconnu des anciens. Pline l’a ignoré, Buffon également, Fabre lui même n’en parle pas et tout nous porte à croire, qu’il n’est apparu à la surface du globe qu’au cous de la 4éme décade du 20éme siécle.... Ce serait une grossière erreur de l’apparenter aux esclaves antiques, ou aux serfs du Moyen Age, même ceux qui se nourrissaient de rats et de pissenlits, pendant la guerre de cent ans, paraîtraient des gaillards grassouillets auprès de notre animal, et d’ailleurs, à choisir, aucun n’auraient consenti à devenir Verfügbar.....

Nous sommes parvenus, d’ailleurs, à déterminer avec certitude son origine.........il est le produit de la conjugaison d’un gestapiste mâle avec une résistance femelle....."

 

A l’occasion de l’entrée au panthéon de Germaine Tillion

Retransmission sur France Musique du concert donné en création mondiale le 2 juin 2007 au Théâtre du Châtelet à Paris par l’Orchestre de chambre Pelléas et le Choeur de la Maîtrise de Paris dirigés par Hélène Bouchez dans l’opérette "Le Verfügbar aux Enfers" écrite par Germaine Tillion pendant sa détention au camp de concentration de Ravensbrück durant la Seconde Guerre mondiale, et présentée dans une reconstitution musicale ajustée par le compositeur Christophe Maudot à partir de chansons et d’airs d’opérette célèbres à l’époque.

Pour l’écouter :
http://www.franceculture.fr/emissions/fictions-theatre-et-cie/le-verfugbar-aux-enfers-operette-de-germaine-tillion

Réalisatrice : Annie Roger
Metteur en scène : Bérénice Collet
Chef d’orchestre : Hélène Bouchez

 

Interprètes :
Orchestre de chambre Pelléas
Maîtrise de Paris
Alain Fromager ( Le naturaliste)
Hélène Delavault ( Lulu de Colmar)
Marguerite Gaëlle ( Le roi)
Jeannette Fischer ( Avas)
Carine Séchehaye ( Marmotte)
Claire Boge Delgado ( Nénette)
Emmanuelle Goize ( Lulu de Belleville)
Avec des collégiens de l’Académie de Paris et des élèves des conservatoires de Danse et d’Art dramatique de la Ville de Paris.

Verfügbar aux enfer a été édité aux éditions La Martinière

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.